En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.
The best way to French Wines

Fiche pays

Présentation du marché du vin - Chine

Cette rubrique est une présentation du marché du vin . Elle évoque en particulier la part de la consommation de vin par habitant, l'évolution de la consommation totale sur les dernières années, la place du pays à l'échelle mondiale, notamment en terme de production et d'importation, et enfin les principaux fournisseurs du pays, avec leurs parts de marché respectives. Dans cette introduction, on retrouve également un tableau reprenant les principales caractéristiques du marché local présentant des données chiffrées sur la consommation de vin, le profil du consommateur (spécialiste, aguerri ou inexpérimenté), le réseau de distribution (grandes surfaces, hôtels et restaurants ou autre circuit), les droits d'entrée des produits (droits de douane et droits d'accise), la part des importations (avec des données spécifiques sur les vins français) et la production totale (en part de la production mondiale).

Caractéristiques du marché local

Consommation Consommation par couleur Profil de la cible Réseau de distribution Droits d'entrée Production Importations Importations de vin français
15.800 mhl
1,2 l/hab
6,4%*
91,0%
19,0%
-
75,0%
35,0%
5,0%
14% de CIF
10%
11.178 mhl
4,0%*
70,7%**
5.520,9 mhl
24,3%**
1.707,7 mhl
30,9%***

Voir le tableau comparatif mondial


mhl : milliers d'hectolitres l/hab : litres par habitants
: vin rouge : vin blanc : rosé
: spécialiste : consommateur aguerri : nouveau consommateur
: grandes surfaces : hôtels/restaurants : autres circuits Mp : monopole de distribution
: droits de douanes : droits d'accises (vin tranquille)
* : part mondiale ** : en % de la consommation *** : en % des importations

La Chine est un pays à la fois producteur et consommateur de vin qui est dorénavant dans le peloton de tête des nations viticoles.

Avec une population de plus d'1,38 milliards d'habitants en 2016, la Chine constitue un marché aux potentiels particulièrement importants, à la fois en termes de production et comme marché à conquérir. La consommation de vin y a doublé entre 2005 et 2010 et aura augmenté à un rythme de près de 20% par la suite pour atteindre 1.710 millions de litres en 2012 et placer la Chine au 5ème rang mondial des pays consommateurs de vin, une place qu'elle a consolidé depuis. En 2014, la consommation aura toutefois diminuée (1.550 millions de litres) pour s'établir en 2015, d'après l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), à 1.600 millions de litre, soit une hausse estimée à 3,2%. La consommation par habitant n'est donc encore que d'1,23 litre par an. La consommation de vin se démocratise chez les classes moyennes naissantes des grands centres urbains chinois, ce qui a expliqué une spectaculaire augmentation annuelle de la consommation nationale en volume jusqu'en 2013. La Chine pourrait devenir selon les pronostics du cabinet Euromonitor, le plus gros marché du vin au monde dès 2017. Il est estime par ailleurs que la population adulte en âge de consommer du vin augmentera de 32 millions d'ici 2020 (Vinexpo, 2016).

La consommation chinoise repose principalement sur la production nationale, plus prisée que le vin d'importation par la masse des consommateurs chinois, même s'il faut noter une augmentation régulière des importations de vins étrangers embouteillés. Cette production fait largement appel à du vrac importé qui, par assemblage, rejoindra la production locale pour devenir un vin chinois. La grande majorité du vin consommé (75% en 2015) est produit localement. Avec 1.000 millions de litres produits en 2015 (en baisse de 5% sur 2014) , la Chine reste le 9ème producteur mondial. En termes de superficie, la Chine possède depuis 2014 le deuxième plus grands vignobles du monde derrière l'Espagne, avec 830 mha en 2015, soit une hausse spectaculaire de 34% par rapport aux superficies enregistrées en 2014.

Les évolutions qu'a connu le marché chinois entre 2014 et 2015 confirment celles qui ont eu cours sur le plus long terme : la consommation de vin, les échanges ainsi que la culture de la vigne et du vin se sont intensément développés ces dix dernières années. Le niveau des importations chinoises de vin en est un bon exemple : la Chine aura été en 2015 le 5ème importateur mondial en volume, avec 560 millions de litres importés, soit une hausse de plus de 43,6% par rapport à 2014 et un gain d'une place, mais aussi le quatrième en valeur, avec un montant total de 1.840 millions EUR, soit une hausse spectaculaire de plus de 60,7% (le pays n'était que le 5ème mondial en 2014).

La France est leader sur le marché chinois depuis 2010. Elle suit la progression des importations chinoises de vin et bénéficie de rythmes de croissance importants, malgré une baisse en 2014, puisque celles-ci auront augmenté en 2015 de 30% en volume et de 25% en valeur en 2015 (Douanes françaises, 2016). La France capte  30,9% de parts de marché en volume et 44,3% en valeur. La Chine importe aujourd'hui plus de vin français que les Etats-unis, le Canada ou le Japon.

En savoir plus

Acheteurs professionnels?

Interrogez plus de 3000 vignerons en quelques clics
En savoir plus


professionnels
abonnez-vous
à la newsletter WineAlley
Hotline

un problème une question ?

Laissez vous guider par un professionnel
Contactez-nous