En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.
The best way to French Wines

Fiche pays

Présentation du marché du vin - Chili

Cette rubrique est une présentation du marché du vin . Elle évoque en particulier la part de la consommation de vin par habitant, l'évolution de la consommation totale sur les dernières années, la place du pays à l'échelle mondiale, notamment en terme de production et d'importation, et enfin les principaux fournisseurs du pays, avec leurs parts de marché respectives. Dans cette introduction, on retrouve également un tableau reprenant les principales caractéristiques du marché local présentant des données chiffrées sur la consommation de vin, le profil du consommateur (spécialiste, aguerri ou inexpérimenté), le réseau de distribution (grandes surfaces, hôtels et restaurants ou autre circuit), les droits d'entrée des produits (droits de douane et droits d'accise), la part des importations (avec des données spécifiques sur les vins français) et la production totale (en part de la production mondiale).

Caractéristiques du marché local

Consommation Consommation par couleur Profil de la cible Réseau de distribution Droits d'entrée Production Importations Importations de vin français
2.980 mhl
17,5 l/hab
1,2%*
72,0%
26,0%
2,0%
50,0%
15,0%
35,0%
0
15% CIF
10.500 mhl
3,7%*
352,3%**
24,1 mhl
0,6%**
4,1 mhl
16,8%***

Voir le tableau comparatif mondial


mhl : milliers d'hectolitres l/hab : litres par habitants
: vin rouge : vin blanc : rosé
: spécialiste : consommateur aguerri : nouveau consommateur
: grandes surfaces : hôtels/restaurants : autres circuits Mp : monopole de distribution
: droits de douanes : droits d'accises (vin tranquille)
* : part mondiale ** : en % de la consommation *** : en % des importations

Avec plus de 18,13 millions d'habitants en 2016, le Chili représente un marché de taille réduite. Il s'agit toutefois d'une nation importante en matière viticole. Sa consommation totale de vin s'est élevée à un peu moins de 300 millions de litres en 2015 (Organisation internationale de la vigne et du vin, OIV, 2016), contre 300,9 millions de litres en 2014, soit une consommation annuelle par habitant d'environ 16,54 litres et 1,25% de la consommation mondiale. Il s'agit donc d'une consommation modeste si on la compare à celle des grands pays consommateurs, comme la France ou le Portugal, où elle est de l'ordre de 42 litres. C'est aussi la consommations la plus faible parmi les 10 premiers producteurs et exportateurs mondiaux de vin.

Le Chili est grand producteur de vin. C'est aujourd'hui le 6ème producteur mondial (il était 9ème en 2014), avec un volume de production proche, en 2015, de son record historique de 2013, voire même légèrement supérieur avec 1.290 millions de litres en 2015, en forte hausse (+29%) par rapport à 2014. Le pays était également en 2015 le 4ème exportateur mondial de vin en volume avec 880 millions de litres exportés (+8,6%), comme en valeur avec 1.650 millions EUR, en hausse de 18,9% sur 2014 (Organisation internationale de la vigne et du vin, OIV, 2016). La viticulture est l'un des principaux atouts du Chili à l'export et ses exportations de vin, en retrait en 2014 en raison de mauvaises conditions météorologiques, augmentent régulièrement, en particulier vers l'Europe et l'Asie, faisant du pays le 1er exportateur mondial hors pays d'Europe. Le Chili importe encore peu de vin en volume, mais de plus en plus chaque année (avec 2,41 millions de litres en 2015 soit une augmentation de plus de 41,8% sur 2014), signe d'une augmentation de l'attrait des consommateurs pour le vin, malgré un marché très achalandé par la l'importante production locale. En charge de promouvoir l'image des vins chiliens dans le monde, l'association « Vins du Chili » a établi un plan stratégique pour renforcer la compétitivité du secteur vinicole chilien et consolider sa place d'industrie durable et de qualité d'ici 2020.

La place de la France est importante dans l'industrie viticole chilienne. Les premiers cépages français furent introduits et implantés au Chili dès 1850. La France était en 2015 le deuxième fournisseur du Chili en valeur (19,39% des parts de marché) et en volume (16,60% des parts de marché, en forte augmentation sur l'année précédente où elle était 4ème). Le Chili importe des vins français de haute qualité (montant total des importations 378 millions EUR), se vendant à des prix élevés. La France est aussi très présente sur le marché chilien avec le champagne.

En savoir plus

Acheteurs professionnels?

Interrogez plus de 3000 vignerons en quelques clics
En savoir plus


professionnels
abonnez-vous
à la newsletter WineAlley
Hotline

un problème une question ?

Laissez vous guider par un professionnel
Contactez-nous